S.C.U.M jouent les branleurs!

S.C.U.M tire son nom du SCUM Manifesto (Society for Cutting Up Men) un manifeste vitriol prônant l’éradication du Mâle (on l’a échappé belle!) mais la drôlerie du nom apparaît quand on sait que « scum » peut-être significatif de « rebut », etonish nein ?!

Le Lp « Again into Eyes » mélange le Krautrock (c’est à la mode), le Shoegaze (retour gagnant itou) et un soupçon de sonorités très 80. A cela vous ajoutez une bonne bande de poseurs et vous obtenez un album qui s’écoute agréablement mais qui risque fort de rester au fond du disque dur plutôt que sur une platine vinyle. Proposant seulement 10 titres, on se dit que le chanteur devrait économiser ses gestes superflus pour garder un peu de souffle pour quelques morceaux de plus, faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages tout de même.

Partons avec ces « Little Horrors » vers « Whitechapel ».

Cet article, publié dans rocky band, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.