Ô temps du Daron: NEW ORDER

NEW ORDER, est formé en 1980 sur les cendres encore chaudes de feu JOY DIVISION, l’emblème de Manchester et de son label phare FACTORY (et accessoirement de la jeunesse du Daron Rouge).

Bernard Sumner (chant et guitare), Peter Hook (Basse) et stephen Morris (Batterie et bidouillages en tous genres), anciens soldats de Ian Curtis (Chanteur halluciné de joy Division retrouvé pendu), se font épauler par Gillian Gilbert aux claviers (compagne couleur porcelaine de Morris) afin de faire un bras d’honneur à la Mort. Il en sortira, après « Movement » album transitoire, une musique dansante, moins mortifère, qui fera se déhancher toute la scène New wave durant des années, même si pour cela ils devront avoir recours à des substances interdites. La fin de l’aventure semblera se préciser début 2011 avec la brouille des deux fortes têtes que sont Peter Hook et Bernard Sumner, continuant à se faire la nique par scènes interposées.

Cet article, publié dans Ô temps du Daron, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.