CAVEMAN sort de l’ombre

CAVEMAN est sorti des sous-sols de New-York, où ils concoctés l’album « CoCo Beware » qui risquent de faire parler d’eux jusque dans les grottes de Lascaux. C’est souvent des endroits sombres que surgit la Lumière, et un groupe comme CAVEMAN nous permet de le vérifier. Le travail sur les voix, la structure des morceaux, tout est pensé pour l’émotion. Regardez donc le titre « Great Life » en live, et vous comprendrez ce que Le Daron a pu ressentir, ensuite poser vos oreilles sur le single « Old Friend » et vous tomberez amoureux. Les 10 titres sont traversés par des claviers et des guitares cherchant à vous hypnotisé afin de mieux vous possédez, sans rapport de force, en douceur.

Matthew Iwanusa, multi-instrumentiste subtil et malin, est le chef de file de sa petite tribu de troglodytes, ainsi qu’un chaman ayant acquis son art sur les scènes en ouvrant pour des groupes tels que EDWARD SHARPE & THE MAGNETIC ZEROS, THE WHITE RABBITS, HERE WE GO MAGIC ou en tournée commune avec THE WAR ON DRUGS.

Donc âmes sensibles, soyez priées de ne pas vous abstenir, sautez dans vos bagnoles pour traverser la nuit, le Lp de CAVEMAN résonnant dans l’habitacle vous conduira dans un refuge lointain mais chaleureux .

Cet article, publié dans rocky band, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.