Le Daron se fait VIOLENS

En nommant leur nouvel album de 9 titres « Nine Songs« , on peut dire que les membres de VIOLENS sont des cartésiens. Ce groupe apparu en 2007 sous l’impulsion de Jorge Elbrecht après ses déboires avec le collectif  LANSING-DREIDEN, nous avait offert un album « Amoral » mais scintillant de toutes parts en 2010.

La sortie de « Nine songs » est un jeu de pistes dans lequel les sorties de trois maxis depuis quelques mois, ainsi que la mise en ligne de vidéos sobrement énigmatiques ont su attirer notre attention. Il est vrai que Le Daron est intrigué par ce groupe ayant posé ses valises à New-York et capable de reprendre magnifiquement le « Fields of Rape » de DEATH IN JUNE (Désolé, Le Daron est un inconditionnel des premiers morceaux du groupe fondé par Douglas Pierce) , tout en tapant la causette avec leurs potes de MGMT. Et l’impression est la même encore une fois, c’est beau, une rencontre en douceur entre The Smiths, Pale Fountains et The Lotus Eaters, une pop délicatement travaillé, du travail d’orfèvre. VIOLENS nous insuffle du plaisir pur, à vous de voir si le single « Spirit » n’arrive pas à vous toucher, là, en haut à gauche! Pile poil.

Le Daron ne peut s’empêcher de vous coller le cover de DEATH IN JUNE, au  cas où vous auriez encore le sourire aux lèvres.

Violens – Fields of Rape.

Cet article, publié dans musique moderne, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.