LETTING UP DESPITE GREAT FAULTS = LUDGF

Les gagnants du concours « On a le nom de groupe le plus long » est (roulements de tambour)…. : LETTING UP DESPITE GREAT FAULTS, Le Daron imagine la séance de brainstorming quand ces californiens ont trouvé le nom. Dans le style « Bon sang, je retiens jamais le nom de ce groupe !! », ceux là risquent de passer devant les non moins compliqués THE PAIN OF BEING PURE AT HEART. Néanmoins il serait dommage de passer à côté de cette pop shoegaze de haute volée qui vient de sortir un Ep « Paper Crush« , amuse-bouche fin et délicat, permettant d’attendre un éventuel album. C’est rond, c’est chaud, un vrai chamallow!

Cet article, publié dans rocky band, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.