Et DIVE devint DIIV

Ce papier commence avec une mauvaise histoire belge. Zachary Cole Smith, guitariste de BEACH FOSSILS déambule dans Brooklyn, se souciant peu des groupes issus du plat pays, il décide d’écrire un morceau de l’histoire du Rock sous le nom de DIVE avec quelques amis. Mais, surgissant des années 90, un groupe anxiogène mené par Dirk Ivens venant de la contrée des mangeurs de moules-frites patentés a porté le même nom . Pour ne pas créer d’ambiguité et ne pas subir la malédiction d’être condamné à ingurgiter moult bières fortes et Waterzooï fumant jusqu’à éclatement de la panse, le bon Zach change de nom.

De cette petite anecdote naîtra DIIV, que l’on prononce DIVE, et voilà, ni vu, ni connu, je t’embrouille!. Désormais Z. Cole Smith, Devin Ruben Perez, Andrew Bailey et Colby Hewitt  avec le soutien de CAPTURED TRACKS vont envellopper les auditeurs d’un voile shoegaze mélancolique aux motifs new-wave par le biais de morceaux digitaux sortant des quatre coins de la Toile comme des fleurs superbement vénéneuses. Un album se nommant « Oshin » est prévu pour la fin du mois de Juin 2012.

Cet article, publié dans rocky band, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s