Le morceau oublié : THROBBING GRISTLE

En 1975, l’expérience du « bruit devenant musique » porte un nom : THROBBING GRISTLE. Genesis P.Orridge, Cosey Fanni Tutti, Chris Carter et Peter Christopherson mettent de la poudre à récurer dans les cerveaux, obligeant les auditeurs fébriles à aller au-delà des normes sonores établies. L’expérience bruitiste fera une pause en 1979 avec l’album le plus abordable de la formation, l’excellent « 20 Jazz Funk Greats« , galette intemporelle portant les jeunes gens modernes les plus intrépides vers d’autres territoires.

Cet article, publié dans Le morceau oublié, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s