THE SOFT MOON : la mort de la tranquilité

La vieille Europe devra encore attendre le mois de Novembre 2012 avant de plier sous les assauts Post-punk de THE SOFT MOON. Ce groupe racé et intelligent de San Fransisco couvrira avec son album « Zeros » nos contrées d’un voile blafard tenu avec vigueur par les fantômes de JOY DIVISION, NEU, SUICIDE et autres non amuseurs publics de talent.

Avec THE SOFT MOON, l’excellent label CAPTURED TRACKS se pose en patron, tendant la pelle à ses fossoyeurs du meilleur de la musique des années 80, tout en se réjouissant de les voir exhumer les corps de grands noms avec autant de soin et de respect.

Le nouveau single « Die life« , THE SOFT MOON nous entraîne dans la folie, une rage post-apocalyptique nous tordant le bide. Luis Vasquez, Justin Anastasi et Keven Tecon sont sans doute des maraudeurs, mais ils arrivent à élever ce travers au rang d’art ultime.

La lumière de la lune permet de les entrevoir à l’oeuvre mais c’est sans doute sous les projecteurs d’une scène que la noirceur de leurs âmes risquent d’éclater.

Pour le plaisir des yeux et des oreilles, « Parallels« , morceau apparaissant sur leur album sorti des ténèbres en 2010.

Tracklist :
THE SOFT MOON
ZEROS LP/CD/MP3
  • It Ends
  • Machines
  • Zeros
  • Insides
  • Remembering the Future
  • Crush
  • Die Life
  • Lost Years
  • Want
  • ƨbnƎ tI

Cet article, publié dans rocky band, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s