La contemplation selon FEAR OF MEN

Deux hommes, deux filles, deux villes (Brighton et Londres), le groupe FEAR OF MEN brouille les pistes et éclate les coeurs. La dream pop de ces jeunes anglais fait appel à la mémoire des auditeurs en posant sur l’autel une pop soignée digne d’illustres aînés.

La voix de la chanteuse pourrait faire entrer dans les ordres le plus endurci des païens et leur dernier single « Mosaic« , disponible ICI en édition vinyl bleu limitée le 15 octobre 2012, aide à révéler la beauté des choses simples.

Ce nouveau single fait suite au Ep « Green Sea » ayant fait son apparition quelques mois auparavant. Alors, on contemple par les oreilles, sinon ce sera deux « Avé » et trois « Pater », et bien sûr, la perte de la quiétude éternelle.

Cet article, publié dans rocky band, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s