THE FRESH & ONLYS en pleine montée

L’album « Long Slow Dance« de THE FRESH & ONLYS est sans doute le plus beau virage musical effectué par le groupe de San-Fransisco. Oubliant la Ford Mustang des débuts, ce quatrième opus s’apprécie au volant d’une belle anglaise traversant les villages Mexicains.

La porte du Garage semble s’être ouverte sur de plus vastes horizons. Tim Cohen montrant dans cet album toute l’étendue de son talent de songwriter et de mélodiste sensible. Certes, le regard pourrait se tourner du côté de THE SMITHS ou de ECHO & THE BUNNYMEN, mais ce serait faire injure à ce musicien habile et généreux.

Le quatuor composé de Tim Cohen, Shayde Sartin, Wymond Miles et Kyle Gibson peuvent désormais contempler la beauté de la baie de San-Fransisco, avec le sentiment du devoir accompli; nous, nous contenterons d’écouter sans cesse ce qui risque fort d’être un des albums les plus réussis de cette année de fin du Monde.

Cet article, publié dans rocky band, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s