CRUISER, l’été en pente douce

L’été 2012 commence à ranger son seau et ses pelles, l’odeur du monoï se dissipe peu à peu et il y a de moins en moins de sable au milieu du salon, tout cela sent l’approche du col roulé et les bottes en caoutchouc. Afin de palier à l’approche du spleen automnal, le Ep estival de CRUISER se doit de refaire un tour dans les conduits auditifs. Le projet solo de Andy States souffle un vent étrangement chaud venu de Philadelphie, ville se transformant le temps de 6 titres en meilleur spot pour les amateurs de guitares « beachy » et de pop taillé en forme de shortboard sur lequel Rocky Balboa arbore un joli short à fleurs en déclamant des mots doux à Adrian.

L’été n’est bientôt plus, mais en écoutant le Ep de CRUISER, l’image d’un coucher de soleil au bord de la mer reste fixé à nos rétines pour de long mois encore.

Cet article, publié dans rocky band, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s