Le morceau oublié : THE AUTEURS

Luke Haines, ancien membre de THE SERVANTS, va mener de main de maître THE AUTEURS de 1993 à 1999.  Accompagné de sa compagne Alice Steadman à la basse et de James Banbury au violoncelle, ce groupe britannique va s’imposer dés son premier Lp « New Wave« (1993), et enfonce le clou auprès de la critique et du public avec l’album « Now, I’m a cow-boy » en 1994, d’où est issu le morceau oublié du moment « Lenny Valentino« . Luke Haines était aussi un gars sympathique. La preuve avec cette citation pleine d’humour … ou pas ! :

« J’ai une haine sans limite pour BLUR, le XTC du pauvre. Ce groupe est absolument vide, totalement dénué de profondeur, de matière. Il n’y a rien, pas la moindre trace de fragilité, de colère ou de frustration, toutes ces choses qui nourrissent les bons disques de Rock« (1996). Vraiment sympa ce gars là !.

Cet article, publié dans Le morceau oublié, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s