L’éclat de GLASS ANIMALS

Glass AnimalsPetite symphonie anglaise, ritournelle suave, voilà à quoi peut ressembler le nouveau single de GLASS ANIMALS. « Black Mambo » se tortille, rampe jusqu’à vos conduits auditifs, s’immisçant discrètement dans vos cerveaux pour y laisser des traces de quiétude.

Trip-hop tarabusté, chanteur américain exilé pour ses études à Oxford en Grande-Bretagne, GLASS ANIMALS avaient déjà fait parlé d’eux avec un premier Ep sorti en 2012 intitulé « Leaflings« , quatre titres mélodiques où la voix sublime l’instant.

Cet article, publié dans musique moderne, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s