Un mur de son contre les balles

Vendredi 13 Novembre 2015, Paris tremble et le pays des droits de l’Homme pleure.

Le Daron voit rouge, car ce mode de vie qui est le sien vient d’être mis à mal par la bêtise de certains. Le bruit des verres que l’on claque en signe d’allégeance à la douce ivresse, le son des instruments qui permet à nos coeurs de se sentir plus légers, les rires des potes, les sourires des filles, ne couvrent plus le bruit de la mitraille depuis ce jour maudit. Mais les barricades sont faîtes pour être érigées, alors on décide d’élever un mur de son afin de nous protéger. Le poing tendu vers le ciel, le fracas de la musique nous ordonne de nous relever.

La gueule de travers à cause des coups reçus, le sang qui bout, la rage au ventre, nous continuerons à vivre en hommes et femmes libres. Libres de trinquer, heureux de se perdre amoureusement dans nos libertés, satisfaits de nos sourires en coins et de notre morgue à défier la peur. Droit, la tête haute et les oreilles pleines des musiques, qui elles seules, ont le droit de nous faire chavirer.

Et nous serons fiers de nous jusqu’à la fin!. Merde à la Mort, VIVONS !!!

Cet article, publié dans musique moderne, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s